Spruce Canadian: les secrets de la croissance d'un arbre spectaculaire

Le sapin de Glauka (également connu sous le nom d'épinette grise, ou épinette blanche) a reçu un autre nom issu des forêts indigènes d'Amérique du Nord jusqu'en Europe, l'épinette canadienne. Maintenant, ce conifère sans prétention ne se trouve pratiquement pas dans des conditions naturelles, mais il est cultivé avec succès dans nos jardins. Découvrons quelles règles vous devez suivre pour accéder au site de cette belle plante de conifères.

Les qualités décoratives élevées de l'épinette canadienne complètent les caractéristiques de cette plante telles que la tolérance au froid, la bonne tolérance à la déshydratation et une longue durée de vie (300-500 ans).

Sélection de plants d'épicéa

Pour planter dans le jardin, choisissez une plante avec un bon système racinaire dans un récipient avec un mélange de terre ou avec une boule de terre, enveloppée dans un chiffon humide (maille). Le transfert depuis le réservoir peut être effectué du printemps à l'automne.

Il est recommandé d'acheter les semis d'épinette canadienne uniquement dans des pépinières spécialisées.

Il est préférable de transférer le sapin pris de la pépinière dans un nouvel endroit de la mi-avril à la mi-mai ou de la mi-août à la mi-septembre afin que la plante puisse s'adapter au nouvel environnement avant le froid de l'hiver. La transplantation doit être effectuée par transbordement de coma de terre, qui protège les racines des dommages, du dessèchement et de la perte de mycorhizes, un champignon essentiel pour un conifère.

Épinette de débarquement canadienne

Le site de placement du conifère doit être bien éclairé et modérément humide. Un terreau modérément apte à retenir l'humidité, parfaitement adapté, avec une teneur élevée en substances organiques naturelles.

La prochaine étape est la préparation de la fosse d’atterrissage. L'approfondissement dans le sol devrait être plus qu'un coma de terre et demi. Pour le remblayage de mottes de terre en terre, descendues dans la fosse, il est préférable d’acheter un mélange spécial de sol. L'ajout et le compactage du sol doivent être effectués progressivement et combinés à un arrosage abondant.

Si des plantes de grande taille ont été capturées en pépinière, il est nécessaire, lors de la plantation, de maintenir son orientation vers les points cardinaux, car la couronne s’est déjà adaptée au mode léger, à la charge du vent.

Dans le processus de plantation est également très important de ne pas enterrer la racine du cou. Le non-respect de cette règle entraînera la mort du semis.

À la place des branches du tronc de la première racine, les stomates sont situés pour l'échange de gaz. L'écorce en retrait ne peut pas respirer et pendant la fonte des neiges, elle est menacée de bourdonnement et de pourriture.

Après la plantation, le semis doit être attaché à un support. L'épinette canadienne à croissance lente semble spectaculaire dans les plantations de groupe. Pour que les arbres en croissance n'interfèrent pas entre eux, la distance entre eux lors de la plantation doit être d'au moins 3 m.

L'épinette canadienne est une plante idéale pour les glissades alpines. Il a l'air bien à côté des hôtes et des bruyères.

Soins pour un jeune épicéa canadien

Une semaine après la plantation, l’arbre devrait être arrosé avec un stimulateur de racines et dépensé top dressing. Au printemps et en été, le compost ou biohumus conviendra à l’alimentation d’un jeune plant. L'engrais doit contenir des oligo-éléments en quantité suffisante. Il est donc souhaitable que le phosphore et le potassium y règnent. L'arbre d'engrais azoté est contre-indiqué. Une plante adulte n'a pas besoin d'être nourrie.

Arrosage les premières années devraient être abondantes; plus tard, les racines pénétrantes pénètreront profondément dans l’épinette afin de lui procurer l’humidité nécessaire.

Le sol autour de la culture de conifères vaut la peine grogner. Les abris protégeront le sol de son assèchement, freineront la croissance des mauvaises herbes, lisseront les baisses de température et amélioreront l'équilibre des nutriments dans le sol. À ces fins, on a utilisé avec succès de l'écorce broyée, de la sciure de bois, des plantes rampantes.

Notez également que pour donner à la couronne une forme attrayante, il est nécessaire de l'élaguer une fois par saison.

En hiver, il est nécessaire de balayer la neige sur les branches d'une beauté à feuilles persistantes pour que son poids n'endommage pas la cime de l'arbre. L'épinette canadienne a tendance à brûler au printemps et a donc besoin de protection pour se protéger des rayons du soleil. Il est recommandé de couvrir les aiguilles avec un matériau léger qui laisse passer l’air.

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas difficile de cultiver l’épinette canadienne sur votre propre parcelle. Une vue spectaculaire de cet arbre à feuilles persistantes ne laissera personne indifférent.